Ingénieur-e de recherche en analyse chimique

Numéro de fonction :

D53034

Emploi-type : Ingénieur-e de recherche en analyse chimique
Mission : Dans la cadre des projets de recherche développés dans l'unité, l'ingénieur-e aura pour mission la coordination de la mise en œuvre des approches d'extraction, de purification et d'analyse structurale, visant à établir des profilages chimiques et à caractériser les composés d'intérêt chez les algues.
Activités : - Mettre au point des extractions chimiques à partir de matrices d'algues et développer des protocoles adaptés à ces derniers
- Appliquer la méthode analytique la mieux adaptée à la séparation et à l'identification chimique des composés
- Conduire et organiser des analyses en chromatographie couplée à la spectrométrie de masse (LC-MS,GC-MS) et par RMN
- Établir et gérer une collection de molécules/composés standards pour tout type d'algues
- Coordonner l'utilisation et gérer les appareils d'analyses par chromatographie (i.e Dionex, MALLS, HPSEC, etc.)
- Effectuer l'analyse des chromatogrammes, des spectres de masse et profils RMN obtenus en utilisant des logiciels dédiés
- Prendre en charge l€accompagnement des recherches de bioactivités des molécules identifiées
Compétences : - Maîtrise des techniques en chimie analytique de biomolécules
- Maîtrise des techniques d'extraction et de fractionnement de matière biologique
- Maitrise des concepts, outils et logiciels classiques appliqués à la chromatographie, la spectrométrie de masse et/ou la RMN
- Connaissances en chimie des métabolites, glucides et polysaccharides
- Autonomie, rigueur et sens de l'organisation, aptitude à interagir avec des collègues issus de disciplines différentes.
Contexte : Au sein du laboratoire de Biologie Intégrative des Modèles Marins, le poste vise à renforcer les compétences du laboratoire dans un domaine à l'interface entre la chimie et la biologie, afin d'accroitre les données chimiques sur la composition et le métabolisme des macroalgues. Ce poste s'inscrit dans le cadre de plusieurs projets de recherche et de valorisation (IDEALG, GENIALG, ANR Breaking Alg, ALGOLIFE), visant à accroitre les connaissances fondamentales sur les macroalgues, et leurs composants métaboliques originaux, dans la perspective du développement durable de la filière. En développant des méthodes de phénotypage et de profilages métaboliques, le poste s'intègre dans les travaux de recherche de plusieurs équipes de l'unité, qui s'intéressent au cycle de vie des algues, au métabolisme et la signalisation chimique, au rôle des composants de la paroi dans ces mécanismes et à la biochimie des glucides et polysaccharides de paroi. Le poste sera affecté au centre commun des ressources (CCR) du laboratoire. L'ingénieur-e utilisera les appareils d'analyses du laboratoire ou ceux des plateformes Metabomer ou du réseau Biogenouest.
Haut de page Haut de page
Unité d'accueil
UMR8227 http://www.sb-roscoff.fr/UMR7139/
CNRS
Place Georges Teissier
29688 ROSCOFF CEDEX

Responsable
M. Stéphane EGEE

Institut
INSB - Institut des sciences biologiques
Corps
IR - Ingénieur de recherche
BAP
B - Sciences chimiques et science des matériaux
Groupe de fonctions
Groupe 3

Pour plus d'informations
Si cette fonction vous intéresse, prenez contact avec la délégation DR17 - Délégation Bretagne - Pays de la Loire
1 rue A. et Y. Meynier 35069 RENNES cedex
02.99.28.68.57
recrutement@dr17.cnrs.fr


Pour postuler à cette fonction, vous devez joindre un cv et une lettre de motivation.